Plus de 550 trailers ont disputé la 5ème étape du Challenge Armorik Trail et se sont élancés du Mont Saint Michel de Brasparts au son du biniou. Cette édition des Foulées de Brasparts se distingue des précédentes par le choix de proposer deux circuits, l'un de10 et un second de 20 Km.

L'originalité de cette course réside principalement dans le choix de donner le départ des hauteurs du Mont Saint Michel de Brasparts. Le lac et les crêtes situés aux alentours offrent aux coureurs et à leurs accompagnateurs un superbe panorama. Pour l'occasion une ligne de transport en commun est ouvert entre le bourg de Brasparts et le site de départ. Après la validation des inscriptions, les concurrents pouvait prendre place dans des cars qui, remplis, convoient dans un balai tout ce beau petit monde sur le Mont.

 

Le départ de la longue distance précède celui du court d'une heure. Les coureurs s'élancent pour une première boucle qui les éloigne du Mont pour ensuite les inviter à y remonter par des chemins accidentés et rocailleux. Au sommet, profitant de l'absence de Monsieur le Curé, le circuit dirige les coureurs à l'intérieur de la Chapelle Saint-Michel. Le prête aurait eu fort à faire à entendre en confession certains coureurs qui laissèrent échapper quelques noms d'oiseaux sur des appuis mal assurés sur des "sournois" cailloux...

 

Les circuits vallonnés empruntent des chemins caillouteux, des lits de cours d'eau boueux ou encore des portions de coussins d'épines dans les bois d'épineux. En raison du temps sec des dernières semaines, la plus grande partie des chemins reste peu souple et sollicite les articulations. Bref un circuit technique et varié.

 

Au final, l'arrivée située en plein cœur bourg de Brasparts oblige les participants à slalomer dans une forêt de feuillus pour ensuite fournir un ultime effort sur un sentier en montée sur près de 500 mètres.

 

Coté Challenge, les résultats à l'issue de la 5ème épreuve de la compétition modifient les classements.

Chez les hommes, Stéphane NORMAND, Redeg 29, arrivé en troisième position de la distance longue, se maintient en tête du classement général. Stéphane confiait avoir fait le choix de la longue distance en raison "d'un manque de jambe qui lui interdisait de tenir un rythme".  Il ajoutait avoir apprécié les modifications apportées au circuit et remerciait les organisateurs pour leur accueil. Daniel QUEMENEUR monte sur la deuxième marche du podium du CAT après sa troisième place sur le 10 Km, tandis que David BAVALEN, Sport 2000 Châteaulin, perd une place et se positionne sur la troisième marche.

Chez les dames, Patricia DOUGUET, CA Châteaulin, l'emporte sur la distance reine après avoir occupé la tête de la course du début à la fin. Sa régularité, avec autant de victoires que de participations (5) aux épreuves du Challenge sur les distances longues, lui vaut d'ores et déjà le titre au classement scratch. Pour les accessits d'honneur, Mélanie TOULLEC, Running Conseil Humbleizh, se maintient à la deuxième place du classement et Stéphanie LE FLOCH, Run And Swin, ferme le trio de tête.

 

Il est rappelé par les organisateurs du CAT que le classement final prend en compte les résultats des concurrents ayant pris part à un minimum de quatre des sept épreuves concourant au Challenge. Au delà de ce minima, les quatre meilleurs classements seront pris en compte."  

 

Mickaël MOBUCHON