Gwenaël COSTIOU et le club Naturvan ont élevé d’un cran le niveau du Trail de St Urbain. De nombreux coins ont été mis à l’honneur et pleinement exploités. Les contreforts des Monts D’Arrée n’ont pas livré tous leurs secrets.

Tous les ingrédients d’un beau trail étaient réunis. Les fondamentaux étaient là avec des sentiers encaissés, des cours d’eau caillouteux, des chemins en devers... et j’en passe. Le tout avait été pimenté par des «surprises», par exemple un passage de tourbière mangeuse de chaussures et surtout une cote qui imposa une gentille grimpette à quatre pattes .

Le nom du lieu Creach Balbe, côte ou hauteur en Breton, ne sera pas démenti par les coureurs. Cette ascension en commun aux deux parcours et située à quelques encablures de l’arrivée restera dans les annales. Il ne fallait surtout pas relever la tête sous peine d’être séché le dénivelé et de voir son moral tombé dans les chaussettes. 

Bref vous l’aurez compris, les circuits proposés étaient à la fois techniques et ludiques. 

Une seule ombre au tableau, un débalisage sauvage sur la distance longue (pour ne pas dire autre chose) aura perturbé l’ordre d’arrivée des poursuivants directs du trio de tête. 

Coté course,

Chez les messieurs du 12 Km, Gildas BERTHOU (Pays Landerneau Athlétisme) s’est imposé sur le 12,5 Km. Le vainqueur de la distance, venu pour «faire de la vitesse sur les portions roulantes» était satisfait de sa course. Tout s’est joué au 5 km, Gildas lâchait le groupe de tête en plaçant une accélération. Derrière la chasse était lancée par un groupe de 5/6 coureurs. Rémy CARIOU (Pac Mac) plus à l’aise sur la partie technique de l’ascension de Creach Balbe prenait le meilleur sur le groupe de poursuivants mais ne parvenait toutefois pas à revenir sur Gildas. Nicolas SERRA (Intersport Morlaix) fermait le trio non sans avoir batailler sur les derniers hectomètres dans un « sprint amical » avec Guenael ANDRE, pour rappel ses deux participants concourent dans la catégorie junior. 

Rémy CARIOU, Gildas BERTHOU et Nicolas SERRA

 

Du coté des dames, Sandrine BONIFAY (61ème au scratch) franchissait la ligne d’arrivée en tête sur un parcours qu’elle qualifia de « sympa ». A plus d’une minute, Christelle DALIDEC prenait le premier accessit et Audrey GUEGUEN fermait le trio. Nos trois lauréates auront couru esseulées et isolées les unes des autres dans le peloton.

Sandrine BONIFAY et Audrey GUEGUEN

 

Sur la distance reine (26 Km), 

Annoncé comme grand favori, Eddy HUILEC (ASP Leclerc Sport Ploudal), a une nouvelle fois tenu les premiers rôles. Eddy est parti comme d’habitude en imposant son rythme, pour être plus clair « à fond ». Il saluait la qualité du parcours. 

De son coté, Arnaud ACQUITTER (Sobhi Sport) jouant d’une mauvaise interprétation du fléchage se voyait gratifier de deux kilomètres de « rab » annihilant toute chance de revenir sur Eddy. Il parvenait néanmoins au prix d’un gros effort à« sauver » sa seconde place en maintenant l’écart avec Eric BOISEL (La Roche Sports Nature). 

Eric BOISEL et Arnaud ACQUITTER

 

Chez les féminines, 

Mélanie TOULLEC (Running Conseil Brest) confirme son retour dans la disciple et sa grande forme du moment. Elle s’imposait sans réellement avoir donné l’impression d’avoir forcé son talent. En pleine préparation pour le Marathon de Vannes, le 18 Octobre prochain, Mélanie s’était engagée pour travailler son foncier. 

Myriam GALLET, sociétaire de la structure organisatrice, Naturvan, arrivait toute souriante seconde. Myriam était contente de sa course et soulagée d’avoir fait quelques choses à domicile devant les copains. Arrivée une poignée de seconde derrière, Anne RICHE (Thales Adk) montait sur la dernière marche du podium.

Anne RICHE, Mélanie TOULLEC et Myriam GALLET

 

Retrouvez les résultats et classements complets des courses dans la rubrique Classements.

 

Mickaël Mobuchon