Malgré un weekend chargé en évènement, le final a tenu toutes ses promesses. L'épreuve a rassemblé sur ses deux courses près de 470 coureurs sous une météo des plus clémentes, une vraie journée Automnale ensoleillée. Nos coureurs ont dompté sous la fraicheur matinale les circuits qualifiés de "secs" par de nombreux participants.

 

Sur la distance courte,

dès la première difficulté, Nicolas SERRA (Intersport Morlaix) a pris les choses en main en imposant son rythme sur un long faux plat. Tranquillement et sûrement, il déposait le peloton.

A l'arrivée, le vainqueur était content d'avoir réussi "son coup", d'avoir assez tôt sur la distance jauger les intentions des autres coureurs. Personne n'aura répondu à cette attaque.

Nicolas l'emportait avec près d'une minute devant Matthieu MILLINER (Iroise Athlétisme) qui conservait de "justesse" sa deuxième place de trois précieuses secondes sur Arnaud GUILLOU.

 

Coté Dames,

Morgane CHEINEAU (USB) s'impose avec une minute d'avance sur Christelle DALIDEC (Quimper Athlétisme) et plus de 6 minutes sur Ingrid OMNES (Courir à Ploudal). Nos trois lauréates firent respectivement chacune en ce qui la concerne une course en solitaire sans jamais être inquiétée.

 

Sur la distance reine,

Eric BOISSEL (La Roche Sport Nature) remporte la distance non sans avoir bataillé avec Miguel BALAVEN (Sport 2000 Chateaulin) et Even THOMAS.

Eric mettait en avant la qualité du parcours. Le lauréat s'étonnait d'avoir franchi la ligne d'arrivée en première place et ce alors qu'il était persuadé d'avoir perdu de la distance sur Eddy HUITLEC. Une erreur d'orientation de Eddy, alors en tête de la course, lui aura été fatale. Malgré tous ses efforts pour revenir, le vainqueur du Challenge Armorik Trail 2014 échouait à la 4ème place à une poignée de secondes du podium. 

 

Chez les féminines,

comme annoncé la course fut âprement disputée. De nombreuses prétendantes à la victoire avaient pris le départ avec une vue sur le classement général du Challenge Armorik Trail.

Bénédicte LEROUX (Brest Goelopeurs) bouclait la distance sous la pression de Myriam GALLET (Naturvan) et de Sandrine SCOUARNEC (Triathlon Bigouden). Les derniers hectomètres de nos trois concurrentes furent parcourus au sprint. 

Les temps d'arrivées furent à l'image des enjeux, tout c'est joué dans une poignée de secondes. Nos trois coureuses terminaient l'épreuve marquées par les efforts consentis mais satisfaites d'avoir répondu présentes à cette amicale mais "rude" bagarre.

 

Certains retiendront le souvenir d'une piqure de guêpe ou encore le massage au combien réparateur d'un des kiné bénévoles...Le trail de Pleyben édition 2015 restera un bon cru, l'ambiance était "belle" et les performances sportives des plus intéressantes.

 

 

Mickaël Mobuchon